Réactions responsables de la libération de l’énergie emmagasinée dans la matière organique

Réactions responsables de la libération de l’énergie emmagasinée dans la matière organique

Réactions et les mécanismes permettant la libération de l’énergie emmagasinée dans la matière organique. chapitres 1 cours svt 2 bac international , option français.
Les végétaux utilisent le CO2 atmosphérique (autotrophes) et l’énergie lumineuse (phototrophes) pour
produire leur matière organique. Pour cela l'énergie lumineuse est transformée en énergie chimique pour la
production d'ATP. Tandis que les cellules des hétérotrophes, sans pouvoir d’utiliser l’énergie lumineuse
doivent extraire leur énergie (ATP) à partir des nutriments.
Quels sont les réactions et les mécanismes permettant la libération de l’énergie emmagasinée
dans la matière organique chez les hétérotrophes ?


Introduction
On sait que toutes les cellules vivantes ont besoin d’énergie pour assurer leurs activités. Les nutriments
organiques ou métabolites sont des molécules qui représentent un stock d’énergie chimique potentielle et leur dégradation plus ou moins complète par la cellule libère l’énergie nécessaire à la synthèse d’ATP.
  • Quelles sont les modalités de conversion de l’énergie potentielle contenue dans les métabolites en énergie utilisables par les cellules ?
  • Quelles sont les structures cellulaires impliquées dans les mécanismes qui assurent la conversion de cette énergie ?

I. Mise en évidence des voies métaboliques responsables de la libération de l’énergie emmagasinée dans la matière organique au niveau de la cellule.

*  Pour obtenir l’énergie nécessaire à leur activité et leur développement, les cellules dégradent et décomposent des substances organiques riches en énergie comme le glucose et qu’on appelle les métabolites énergétiques.
*  Deux voies métaboliques permettent la libération de l’énergie emmagasinée dans le glucose, il s’agit de la respiration cellulaire et de la fermentation :
  • La respiration cellulaire se déroule obligatoirement en milieu aérobie. Au cours de ce phénomène, les cellules utilisent O2 pour la dégradation complète du glucose en CO2 et H2O qui sont des substances minérales dépourvues d’énergie.
  • la fermentation se caractérise par le fait que les cellules ne consomment pas O2, ainsi elles décomposent le glucose de manière incomplète en un résidu organique riche en énergie et un résidu minéral (ou en résidu organique uniquement).
Liens de Téléchargement :


vidéos:

ATP et conversion d'énergie dans les cellule.

rôle de la molécule d'Adénosine Tri Phosphate (ATP) dans a conversion d'énergie des cellules.

La respiration cellulaire: cycle de Kreb.

Comprendre les réactions biochimiques de la respiration cellulaire : glycolyse, cycle de Krebs, étape membranaire.




google-playkhamsatmostaqltradent